• Bulle2Be

Bonheur et Travail sont-ils (ré)conciliables ?

Dernière mise à jour : 8 févr. 2019

La recherche du bonheur est une quête commune à tous les êtres humains. Et nous poursuivons toute notre vie le rêve d’être heureux.

Or le travail est le plus souvent perçu comme une obligation, un devoir, que nous exécutons non pas par plaisir mais pour satisfaire nos besoins de survie et de sécurité.




Remontons à l’origine des mots…


Le dictionnaire Larousse* propose différents exemples pour le terme « travailler » :

Devoir : « Ensemble des opérations que l'on doit accomplir pour élaborer quelque chose »

Charge : « Toute occupation, toute activité considérée comme une charge : les enfants, ça donne bien du travail »

Labeur : « Activité laborieuse de l'homme considérée comme un facteur essentiel de la production et de l'activité économique »

Douleur : « Phase de l'accouchement marquée par l'association de contractions utérines douloureuses ... »


L’étymologie même du mot travail nous donne un aperçu de ce qu'il véhicule :

issu du latin « tripalium » = instrument de torture à 3 pieux ...

Celle du mot labeur accentue ces références négatives : « aller au chagrin »

Ajoutons la vision de la Bible, où le travail est le châtiment du péché originel.

Il serait une punition pour la femme : « tu enfanteras dans la douleur »** !

et une malédiction pour l’homme : « …c’est au prix d’un travail pénible que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie… »**

Et n’oublions pas que dans un passé pas si lointain, le travail était considéré comme méprisable et donc réservé aux esclaves ou aux animaux…


Pas très joyeux tout ça… et bien loin du bonheur !





Qu'est-ce que le bonheur ?


Selon le Dictionnaire de philosophie « Dicophilo » :

« Le bonheur est un état de satisfaction complète caractérisé par sa stabilité et sa durabilité."

Il ne suffit pas de ressentir un bref contentement pour être heureux.

Une joie intense n’est pas le bonheur.

Un plaisir éphémère non plus.

Le bonheur est un état global. ».


Comment être pleinement heureux si nous ne sommes pas épanouis dans notre vie professionnelle ?

Certains pensent que ne pas travailler serait une solution. Mais sans travail nous sommes dans l’oisiveté, l’insécurité et en recherche d’une place dans la société.

Le chômage tuerait entre 10 000 et 20 000 personnes par an en France.

Ainsi, selon l’étude de Pierre Meneton, chercheur à l’Inserm, le bonheur ne réside pas dans l’oisiveté mais bien dans l’activité. ***

Si l’on s’intéresse à la vision de Marx****, le travail permet à l’homme de transformer la nature, et ainsi l’homme se transforme lui-même par la réalisation de soi. Le travail n’est donc pas seulement un moyen de gagner sa vie mais aussi de lui donner un sens.

Mais au travail, nous sommes souvent malheureux ou pour le moins désinvestis.



Izaac Getz *****, a réalisé une étude en 2013 auprès des entreprises et a découvert que seulement 11% des salariés français seraient réellement « engagés » dans leur travail (c’est-à-dire qu’ils se lèvent le matin avec le sourire à l’idée d’aller travailler), 61% des salariés sont « désengagés » (vont travailler pour obtenir un salaire) et 28% sont « activement désengagés » (véritablement malheureux au travail).



Comment se réaliser dans sa vie professionnelle ?


Comment combattre les habitudes, les préjugés, les comportements qui assimilent le travail à une contrainte voire une souffrance ?

Deux conditions semblent nécessaires dans le monde de l’entreprise :

- Inciter nos dirigeants à modifier leur façon de gérer leurs équipes pour mettre l’épanouissement des collaborateurs au centre de leurs décisions.

- Activer, par notre responsabilité individuelle, nos leviers d'actions quant à la recherche du bonheur au travail (comme du bonheur en général…).

Confucius, lui, avait trouvé une solution pour réconcilier Bonheur et Travail :

"choisir un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie".

Autrement dit, à nous aussi de trouver, de clarifier, de créer dans notre travail le sens, l’épanouissement et la liberté qui nous apportera le bonheur !


Et vous, quels seront vos prochains pas ?



* Dictionnaire Larousse édition 2017

** Genèse 3:16 et 3:17

*** 3ème baromètre des managers CSP-Formation/Manageris, cité dans Courrier Cadres - mars 2015

**** Le Capital - Marx

***** Professeur à l’ESCP Europe, auteur de « Liberté et Compagnie »



#BonheurauTravail

7 vues0 commentaire