• Bulle2Be

Quelle recette pour une transformation réussie ?

Existe-t-il une recette idéale pour garantir un résultat positif dans la mise en oeuvre des transformations ? Les différents acteurs que nous avons rencontrés,chez Total AGI et BNP E&RE, nous ont fait part des ingrédients incontournables et des bénéfices ressentis !


Ils sont à l'initiative de transformations au sein de leur entreprise, comme nous vous l'avions présenté en épisode 1 :

  • Une nouvelle direction de la transformation transverse chez BNP E&RE afin de renforcer Intelligence Collective et Innovation (lien vers l'article)

  • Un projet de transformation pour améliorer l'accueil et la gestion des impatriés (collaborateurs étrangers travaillant en France), pour Total AGI (lien vers l'article)


Épisode 2 : verbatim issus des expériences de ces acteurs de la transformation





Leurs conseils


  • L’exemplarité de la hiérarchie et son enthousiasme à innover

  • L'envie et la volonté de changer collectivement, avec des moyens et du soutien

  • Parler de ce que l’on fait, en communication interne et externe

  • Organiser la convivialité avec des moments dédiés (séminaires, petits-déjeuners…)

  • Manager l'incertitude...

  • Ne pas avoir peur des peurs (laisser s’exprimer la résistance et l’accompagner pour la dépasser)

  • Savoir ranger son égo, avoir une haute dose d'empathie et beaucoup d'humilité

  • Des valeurs humaines profondément ancrées : respect, confiance, tolérance, pardon

  • Ne pas avoir peur de la différence et voir la diversité comme étant la plus grande richesse

  • De l'énergie, du sourire, y croire ...

  • Et bien sur les épices, le SEL que l'on ajoute pour que l'ensemble donne du plaisir !




Comme pour toute bonne recette, les bénéfices sont multiples !



Pour l'organisation :

  • L’adhésion et la transversalité sont favorisés. En effet beaucoup de collaborateurs quand ils n'ont pas été impliqués ou impliqués trop tard, perçoivent les projets d’un peu loin ou n’en n’ont même pas connaissance et se sentent en manque d’information.

  • « Profiter » (dans le sens positif) des idées qu’ont les collaborateurs, de leurs inputs. Les laisser faire, et cela se passe super bien ! Dans la confiance, la bienveillance, la liberté d’expression et la volonté de faire évoluer les choses.

  • Une augmentation du degré d’efficacité et de création de valeur.

  • Un développement des compétences au sein du groupe et de l’employabilité des collaborateurs.

  • Des idées et inspirations en interne : comme le décloisonnement, l'organisation en open-space, de nouvelles méthodes de travail... Les autres voient que cela fonctionne bien et cela permet d'inspirer et de donner le goût du changement.



Pour les collaborateurs :

  • Donner l’envie de proposer des idées, d’améliorer avec des «et si…» au lieu des «oui mais…», de prendre des initiatives...

  • Organiser leur travail comme ils le souhaitent, pouvoir essayer et se tromper afin d’évoluer en amélioration continue.

  • Participer à la mise en valeur de l’expertise et du rôle de chacun (par exemple, chez BNPP E&RE, le lancement d'une incitation financière permettant aux collaborateurs de démarrer leur projet, grâce à une enveloppe allant jusqu’à 50.000 € ).

  • Se sentir impliqué est motivant (contrairement aux actions décidées sans prendre en compte le terrain). Demander l’avis des collaborateurs est déjà un signe positif. Et cela va avec une transformation de l’organisation.

  • Une manière de travailler différente et plus conviviale

  • Même si certains n'y voient pas encore des bénéfices... Il faut encore du temps. La courbe du changement n’a pas le même rythme pour tout le monde !



Pour les managers

  • Une vraie opportunité de jouer pleinement le rôle de manager, d’accompagner le changement, de déléguer, d’être moins dans l’opérationnel, de coacher les équipes, de communiquer sur les changements... Ce qui est un peu nouveau chez nous (jusque-là, ce sont les compétences techniques qui étaient surtout mises en avant).

  • Retrouver un vrai sens dans leur mission. Contrôler, ce n’est pas plaisant. Le plus gratifiant, c’est de permettre aux équipes de donner le meilleur d’eux-mêmes. L’objectif est de limiter le contrôle et de passer plus de temps à accompagner les collaborateurs pour les faire grandir.

  • La satisfaction de se dire que l’équipe performe et grandit ensemble, qu’il y a une progression. Être dans la compréhension et le soutien plutôt que dans le jugement et le contrôle, ce qui est une source de satisfaction personnelle et collective.

  • Le fait de solliciter son équipe avant la prise de décision, de donner de la visibilité et de valoriser les compétences, est directement corrélé au bien-être au travail.



Pour les clients :

  • La qualité du service. Quand on rentre dans un magasin ou dans un restaurant, où il y a une bonne ambiance, tout va de pair, l’expérience que l’on va vivre va être meilleure. Quand les collaborateurs se sentent solides sur leurs appuis, avec le droit de représenter la structure, ils se sentent également à l’aise avec le client et peuvent travailler avec eux pour plus de proximité et de confiance.

  • Ils se sentent plus accompagnés, rassurés avec un accès facilité à l’information depuis l’existence de notre service d'accueil transverse chez Total AGI (vs process et règles spécifiques à chaque branche).

  • S'écouter, travailler ensemble, faire tomber les silos, c’est quelque chose que l’on peut véhiculer et transposer à l’extérieur. Par exemple, chez BNP E&RE, un projet porté par un collaborateur permet de créer une nouvelle plateforme collaborative d'innovation avec les clients : et ils ont trouvé cela hyper innovant ! Si nous les faisons participer à ces ateliers, cela permet de créer des produits et services qui répondent véritablement à leurs besoins et attentes. La plupart du temps, on achète des études, de la veille (qui coûtent cher, avec des interprétations pas forcément pertinentes), alors qu’en demandant directement à la source, on gagne du temps, de l’efficacité et de l’argent. Et on garantit la réussite des résultats.

  • Recueillir la satisfaction de ses collaborateurs et de ses clients est plus agréable que d’entendre que l’on n’est pas à leur écoute.

  • On ne peut pas faire ce travail orienté vers le client, si on n’a pas fait ce travail avant entre nous, en interne.


Et pour vous, en tant qu'acteur de la transformation :

  • C’est un vrai plaisir d’accompagner ces transformations. Même si ce n’est pas facile tous les jours et qu'il reste des résistances (« c’était mieux avant »), nous sommes sortis d’un rôle purement administratif. Nous sommes vraiment en train de changer profondément la manière dont les Ressources Humaines sont perçues, ainsi que le service que nous apportons. Nous sommes en train de créer de la valeur.

  • Cela me donne pour l'instant plus de travail ! Mais également des compétences supplémentaires, ainsi que du poids dans mes propositions par rapport à la direction, car les projets sont faits en ateliers collectifs.

  • J'ai aujourd'hui le sentiment que l’on me fait confiance, que l’on me donne de l’autonomie et la possibilité de proposer et réaliser des actions qui contribuent à l'amélioration du service.


En quelques mots


Les ingrédients d'une recette de transformation réussie :



Pour en savoir plus sur les enseignements issus de ces expériences de transformation, bientôt un article en épisode 3 sur les freins et difficultés rencontrés...

N'hésitez pas à vous abonner pour être tenus informés !


#Transformation #Bénéficesduchangement #Agilité #IntelligenceCollective #Innovation #Transformacteurs #Collaboracteurs #Entreprisesdedemain #Confiance #Autonomie



40 vues0 commentaire